Freezing Frog in Minnesota

14 mars 2009

The One Who Was Hysterical


J'avoue, quand j'ai eu la nouvelle dimanche dernier, je ne faisais pas la fière. Comme pour toutes les premières fois auxquelles j'ai été confrontée (premier babysitting, première leçon de conduite, première colo, premier jour à la fac), ma première réaction a été de flipper. Mais maintenant ça va, je prends petit à petit la mesure de la situation et je suis petit à petit de retour dans un état d'esprit normal (dans mon cas): l'hystérie.
Depuis dimanche, donc, je bénis chaque jour le Dieu Internet de pouvoir me fournir tout un tas de choses qui me rassurent, m'enchantent ou parfois me font peur sur la grande aventure qui m'attend dès le mois d'août.
La madame du recrutement a ouvert un wiki sur lequel nous, stagiaires (interns dans le jargon), pouvons communiquer avec elle et entre nous. Je n'avais jusque là jamais compris comment fonctionnait la fonction éditer d'un wiki (mais bon, faut dire que sur le wiki de la fac je n'ose pas trop trifouiller, c'est quand même du sérieux), mais cet après-midi, une fois que j'ai osé cliquer sur le bouton approprié, je m'en suis donné à coeur joie. On peut se présenter aux autres stagiaires de façon libre et illimitée. Et vas-y que je te raconte ma vie, que je te supprime certains passages, que je te décide de faire ça façon billingue (une fois en français, une fois en anglais) puis finalement juste en français parce que ça me saoûle de tout traduire, et vas-y que je te mets une petite touche humoristique (ou pas)...Bref, un véritable exutoire pour moi qui ai grand besoin d'exprimer mes sentiments et de raconter ma vie depuis ce jour fatidique du 8 mars (tiens en plus c'était la journée de la femme ! Allons donc !).
A part ça, je tire déjà des plans sur la comète: oh, dans le Dakota du Sud, ils ont tourné Danse avec les Loups ! oh, je pourrais faire du couchsurfing à New-York, c'est moins cher ! oh, y a plein de musées à Minneapolis ! oh, je pourrais aller en Californie pour les vacances de Noël ! oh, Taking Woodstock (avec Emile Hirsch) sortira quand je serais sur le territoire américain ! et je pourrais regarder les Oscars en direct ! et je pourrais aller au Mall of America (le plus grand mall du pays !)
Bref, l'hystérie ! Et dire qu'il va bientôt falloir passer à la partie plus terre-à-terre des préparatifs: procédure de Visa, certificat médical, attestation de fonds, puis achat de valises, d'appareil photo, de webcam, de ci et ça...
En fait, c'était bien plus fun de rêver sans avoir d'obligation, sans se dire qu'on va vraiment devoir partir...

Nan, je rigole. C'est quand même une chance énorme, une aventure extraordinaire !

Posté par mamzelle_gugus à 17:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 avril 2009

The One With All the Planning



Le billet d'avion en poche, je réalise de plus en plus que je pars bientôt (le 26 août à 14h30 très exactement). Dans 146 jours (non je ne fais pas le décompte manuellement, j'ai un petit compteur sur internet) je partirais pour dix mois loin de tous, famille, amis, chat, lit...et une des choses qui me projettent encore plus dans l'avenir c'est de planifier. Alors bien sûr il y a le risque de vouloir tellement tout savoir et prévoir qu'une fois sur place on est blasés de la vie, mais rien n'empêche de savoir un petit peu à quoi s'attendre et de se renseigner sur les choses à voir ou faire, histoire de ne passer à côté de rien.

Voici donc une liste des choses que j'aimerais faire ou voir pendant ces dix mois (liste non exhaustive et très idéalisée, en rêvant un peu que j'aie les moyens de tout faire):

- aller voir les lieux de tournage de Danse Avec les Loups dans le Dakota du Sud
- aller à la source du Mississipi
- faire un road-trip le long du Mississipi (ou d'une partie de ce dernier)
- aller à un concert (n'importe lequel, enfin, de quelqu'un que j'aime bien quand même !)
- chanter l'hymne américain/dire le Pledge of Allegiance avec la main sur le cœur (c'est un petit défi à moi-même)
- visiter les musées de Minneapolis
- voir le Lac Supérieur
- aller à Montréal ou au moins passer la frontière canadienne
- réapprendre à faire du ski
- goûter des sushis (ne me demandez pas pourquoi il faut que j'aille aux États-Unis pour goûter des sushis)
- faire du camping
- visiter au moins un National Park (Yosemite, Yellowstone)
- attirer un petit écureuil et le faire manger dans ma main (ce qui ne devrait pas être très difficile)
- visiter une réserve indienne
- aller à une messe gospel
- visiter les villes suivantes (dans l'ordre de possibilité/priorité) : Chicago, New-York, Boston, Washington D.C, San Francisco, La Nouvelle Orléans, Los Angeles
- revoir le Texas et la Géorgie
- voir des bisons

Et vous (puisque pour le moment il n'y a que vous mes collégues qui avez l'adresse de ce blog), qu'est-ce qui vous tente ?

Posté par mamzelle_gugus à 22:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 avril 2009

The One With the Final Steps

J'ai envoyé ce matin les derniers documents. J'avais en fait reçu le formulaire de la banque depuis belle lurette, mais comme c'était destiné à mes parents partis en vacances. Étant inquiète de n'avoir encore rien reçu, j'ai finalement ouvert l'enveloppe et découvert mon petit formulaire dûment rempli.
Maintenant il ne me reste plus qu'à attendre des nouvelles d'Amity. J'ai hâte d'en arriver à la partie concrète : la mise en relation avec les familles d'accueil. Tout ce qui est démarches pour le visa, qu'est-ce que ça peut être ennuyeux ! Mais bon, on est bien obligés de passer par là.
En attendant je rêvasse en passant de blogs en blogs. Bizarrement je passe moins de temps sur des blogs d'interns que sur des blogs de jeunes filles au pair. Déjà parce que les blogs d'interns sont très difficiles à trouver, et puis parce qu'avant de trouver ce programme, je m'étais sérieusement intéressée aux programmes d'au pair.
[parenthèse : je viens de recevoir à l'instant même un mail de la coordinatrice des familles d'accueil avec en document joint un formulaire pour matcher !]

Quelques heures plus tard (j'ai été absorbée par les 5 pages de questionnaire)...
Oui donc je disais, je passe beaucoup de temps sur les blogs d'au pair. Ca fait rêver ! L'autre jour je suis tombée sur le blog d'une fille au pair à Portland (Oregon), ça fait limite plus rêver que les grandes villes. Maintenant j'ai une passion pour les Etats ruraux. Faut dire que le Minnesota, à part Minneapolis-Saint Paul, est un Etat plutôt champêtre !

Le questionnaire pour les familles d'accueil était drôlement long et fastidieux à remplir, avec souvent des questions qui se font écho (trois fois la même question: qu'est-ce que tu aimes faire pendant ton temps libre ?).
J'ai hésité entre remplir tout naturellement le questionnaire avec la vérité vraie sur ma vie (j'aime glander tout le week end, passer des heures sur internet, regarder Le Seigneur des Anneaux 20 fois par an...) et mentir pour me créer une super personnalité. Finalement j'ai opté pour embellir légèrement la réalité ("je passe parfois du temps sur internet pour parler avec mes amis quand je ne peux pas les voir, ou pour visiter au hasard des pages Wikipédia sur des sujets divers...") afin qu'on me voit d'un oeil plutôt sympathique. C'est vrai quoi, si je mets toute la vérité, rien que la vérité, aucune famille ne va vouloir de moi !

Bref, sinon, je profite des derniers moments avec les amis comme jamais. Je sais, je ne pars que dans 136 jours, mais bon, ça va aller vite une fois que la fac sera finie (dans un mois !). C'est bien l'une des raisons pour lesquelles je ne suis pas si pressée que ça de m'envoler pour Minneapolis !

Posté par mamzelle_gugus à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2009

The One Who Received a Letter From San Diego

Bien bien. Ça avance tout doucement, ces préparatifs...J'ai vraiment pas besoin d'avance rapide !

J'ai donc envoyé le questionnaire pour les familles, dûment complété et re-regardé et recorrigé trois fois pour être sûre.
Ensuite, j'ai reçu un mail d'un monsieur qui coordonne les stagiaires de Valley View, puis un mail de la madame d'Amity qui expliquait un truc super compliqué pour le visa. Hier, j'ai reçu un nouveau mail de la part du coordinateur qui s'avère être mon prof, et j'ai appris que j'étais en 6ème. Yay, j'aime bien les 6èmes, c'est mignong tout plein. En plus en histoire-géo on fait les civilisations anciennes et youpii y a pas l'air d'y avoir des maths. Du moins c'est pas moi qui m'en occupe.

Ce soir en rentrant j'ai donc reçu le paquet: tous les papiers pour la procédure de visa, plus quelques feuilles expliquant vaguement la notion de Culture Shock et récapitulant à peu près ce qu'on attend de moi: ponctualité, respect des familles d'accueil, etc. Et donc il vient de San Diego ! Le siège d'Amity doit être là-bas, ou alors les américains aiment envoyer des trucs de tout loin pour se la péter. Toujours est-il que ça fait assez classe de recevoir un colis estampillé "San Diego, CA". Et il est arrivé étonnamment vite vu d'où il vient: il a été envoyé seulement samedi !

Je n'ai vraiment pas envie de m'atteler à tout ça mais le plus tôt sera le mieux; je crois que je vais m'en occuper demain entre deux révisions de chinois (oui parce qu'en attendant, j'ai quand même des partiels à réviser moi !).

Ah, et puis j'ai reçu ma superbe brochure "Minnesota Travel Guide 2009" que j'ai demandé gratuitement . De quoi planifier déjà (oui, je m'y prends tôt, mais ça fait rêver, le Mississippi, les Indiens Dakota, les Scenic Driveways, tout ça quoi) un petit peu et puis s'y croire, beaucoup.

Posté par mamzelle_gugus à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2009

The One With the 89 Days Left

Mince, je voulais poster le jour de mon "J-90" pour faire un compte rond, mais j'ai loupé le coche (comme si j'avais autre chose à faire en cette période de vacances, en plus).
Bref, donc voilà, le compte à rebours avance, plus que 89 jours et je m'envole (comme Peter Pan). Pas grand-chose de neuf (enfin, surtout pas grand-chose d'intéressant) depuis le dernier post: j'ai pris rendez-vous pour le visa (le 10 juin), ce qui m'a valu une belle prise de tête et beaucoup, beaucoup de dépenses (merci papa et maman). Donc j'attends tranquillement le 10 juin en rassemblant les pièces (à conviction, ah ah) et en priant pour que le temps d'attente ne soit pas trop long, histoire qu'on puisse un peu profiter de Paris (ben oui, s'agit pas de prendre le TGV et tout et tout et d'avoir même pas le temps de jeter un oeil à la capitale, c'est qu'on y va pas souvent !).
Je devrais entendre parler de ma première famille d'accueil d'ici à la semaine prochaine, plus d'infos à ce moment là alors.

Posté par mamzelle_gugus à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2009

A Day In Paris


J'ai donc passé la journée d'hier à Paris avec ma maman, pour me rendre à mon rendez-vous à l'ambassade des Etats-Unis. On a pris le train à 6h25 (dur, dur le réveil) avec les travailleurs (c'est fou le nombre de gens qui prennent le train de Metz à Paris pour aller travailler, c'est vrai que maintenant avec le TGV, c'est comme s'ils habitaient en banlieue) pour arriver vers 7h45 Gare de l'Est sous un soleil radieux.
Comme on est des as du métro, en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, on était sur les Champs, en face du Grand Palais. On entre dans l'Avenue Gabriel, on constate que les parisiens n'ont apparemment pas eu le temps de ranger les barrières après le passage d'Obama, on se fait houspiller parce qu'on ne traverse pas dans les clous, et finalement, après être passé devant le fameux Studio Gabriel (celui où Michel Drucker travaille tous les dimanches) et l'ambassade d'Angleterre, on arrive devant l'ambassade américaine à 8h30. Je tente un premier passage puisque la queue n'est vraiment pas très longue, mais on me refoule au motif que j'ai rendez-vous à 11h. Il faut que je revienne à 10h30.
En attendant, on fait du tourisme présidentiel, en passant devant l'Elysée et la place Beauvau (en fait il a pas eu à beaucoup déménager, du Ministère de l'Intérieur à l'Elysée, Sarkozy), on se sent légèrement appartenir à un autre monde quand on passe devant les boutiques de luxe qui vendent des sacs à 1680€, et finalement on décide de revenir à un quartier un peu plus "vivable" en se balladant jusqu'au Louvre. On passe devant l'inratable Obélisque, le beau jardin des Tuileries (d'ailleurs on se demande toujours dans quel film est-ce qu'on a vu la Grande Roue tomber de son support et menacer les héros à plusieurs reprises avant de s'immobiliser dans un bassin), et enfin le Louvre.
On rentre sous la pyramide pendant un petit quart d'heure pour chercher des toilettes et prendre un croissant, et quand on ressort, la Tour Eiffel est baignée dans un ciel grisonnant. On repart donc vers l'ambassade et cette fois-ci, je suis admise à faire la queue, à 10h. J'ai fait la queue exactement 36 minutes avant de pouvoir entrer, me faire fouiller et prendre un ticket pour attendre qu'on m'appelle au guichet. Là j'ai attendu un bon bout de temps, j'ai pu mettre tous mes documents dans l'enveloppe chronopost, puis on m'a appelé et dans un premier temps on a pris les empreintes de tous mes doigts et on a vérifié mes documents. Deux minutes après j'étais appelée à un autre guichet où j'ai presque rien entendu de ce qu'on me racontait, même avec le téléphone je ne comprenais rien. La dame m'a posé quelques questions en français, j'ai tout bien répondu, et elle m'a dit que mon visa était accordé.
En sortant j'ai failli passer par l'entrée et oublier mon portable (qu'on avait précédemment confisqué).
J'ai rejoint ma maman qui m'attendait sous son parapluie devant l'ambassade, et on a pris la direction des Champs pour un MacDo bien mérité.
Comme il pleuvait à verse, ça nous a conforté dans notre choix de retourner, des années après, à la Grande Galerie de l'Evolution et à la Galerie d'Anatomie Comparée, au Jardin des Plantes. On a donc pris le métro, encore une fois comme des chefs, et on s'est mêlées aux nombreux groupes d'enfants en sortie ce mercredi pour contempler les squelettes de baleine, cachalot, et les divers animaux empaillés: giraffes, éléphants, ours polaires, élan, tatou, hyène...J'ai vraiment bien aimé cette Galerie qui est abritée dans un bâtiment grandiose aux allures de Bon Marché (vous savez, dans Le Bonheur des Dames) et qui est organisée de façon très censée: ça commence avec les plus petits êtres vivants (les animaux qui vivent dans les grains de sable, grossis mille fois ou plus), puis on voit les mammifères, les végétaux (on apprend au passage que, par exemple, les méduses et les coraux appartiennent à la même famille), et enfin l'introduction de l'homme puis les dégâts qu'il cause sur son environnement. Une visite édifiante à la salle des animaux disparus vous fait vite comprendre le mal que l'espèce humaine cause à ses voisins les mammifères, les oiseaux ou même les poissons. Tous ces animaux empaillés et exposés derrière de sombres vitrines semblent vous regarder d'un air accusateur, et vous n'avez rien à dire pour votre défense...dodos, tortues, lions, gorilles, ils sont tous là, éteints ou en danger, à vous fixer de leurs regards vitreux. Franchement, ça vaut le détour.
On ne peut ressortir qu'écolos de cette visite à la Grande Galerie !
Direction ensuite la Galerie d'Anatomie Comparée, impressionnante collection de squelettes et reconstitutions diverses de vertébrés et d'invertébrés dans une salle encore une fois magique, à l'étrange odeur de vieille bibliothèque. On a aussi droit à divers organes, voire animaux entiers, conservés dans du formol, de quoi vous faire froid dans le dos, certes, mais aussi de quoi recadrer l'homme en tant qu'élément constitutif de l'ensemble des êtres vivants, et non comme être supérieur qui aurait droit divin sur tout le reste...
Après ça, comme on était crevées et qu'il pleuvait toujours, on s'est dirigées après une escale MacDo vers le boulevard Saint-Michel (toujours en métro) pour une mini ballade dans le Quartier Latin, qui a tourné court à cause d'une énorme averse. Un petit tour chez Gibert Jeunes et devant la fameuse fontaine, puis nous voici parties vers Notre-Dame via la Rue de la Huchette et son fameux Caveau cher au paternel. On entre vite fait dans Notre-Dame en pleine messe, le temps de constater que les choeurs étaient particulièrement talentueux, puis on se dirige trempées vers Beaubourg. Arrivées là, petit hommage obligé à la Fontaine Stravinsky qui nous avait occupé l'esprit quelques jours plus tôt pendant une question à son sujet dans Tout le Monde Veut Prendre Sa Place, puis l'on rentre à l'intérieur pour voir si l'exposition sur "notre" Pompidou à nous faisait encore l'objet d'une exposition au sous-sol. Réponse négative, on se repose sur un escalier, trempées comme des soupes et les pieds endoloris par tant de marche, puis on se décide à regagner les Halles pour chercher à manger et prendre le métro. On s'achète un fameux "Parisien" (un jambon beurre, quoi) et on se perd dans la gigantesque station des Halles, puis on s'endort presque dans le métro. Arrivées à la Gare, on cherche une place assise et on saute dans le train dès qu'il est affiché. Une heure et demie plus tard, nous voilà à Nancy, puis dans un TER miteux qui contraste bien avec notre TGV de luxe, pour se faire contrôler nos identités pendant le court trajet qui nous ramène à la maison !

En bref, une bien bonne journée qui nous a fatiguées pour les dix prochaines semaines. Quel plaisir de constater que les musées sont gratuits pour les moins de 25 ans ! Ca me ferait presque rêver à une prochaine escale à Paris pour plus qu'une journée...

Allez, une petite "playlist Paris" pour finir:
¤ toute la discographie de Renaud, particulièrement les titres "Amoureux de Paname" et "C'est Mon Dernier Bal", "Laisse-Béton" et "Deuxième Génération". Et aussi "Marche à l'Ombre".
¤ Benjamin Siksou, parisien bobo-bourgeouille de son état, mais qu'est-ce qu'il est bon dans sa reprise "Just the Two of Us"!
¤ Cheb Mami & K-Mel, pour le classique des 90's "Parisien du Nord".
¤ forcément, les matous parigots des Aristochats, "Tout le Monde Veut Devenir un Cat" et "Thomas O'Maley".
¤ Edith Piaf, "La Vie En Rose".
¤ Grand Corps Malade "Je Viens de Là".
¤ Jacques Dutronc "Il Est Cinq Heures, Paris s'Eveille" (particulièrement significatif quand vous arrivez à Paris à l'aube, genre, 7h45 ^^).
¤ le classique "Les Champs-Elysées" de Joe Dassin.
¤ Peter Sarsedt, "Where Do You Go To My Lovely", pour l'ambiance complètement décalée du court métrage "Hôtel Chevalier" de Wes Anderson, avec Jason Schwartzman et Nathalie Portman (quoi, moi, faire de la pub ?).
¤ "If I Ever Feel Better" des Versaillais de Phoenix.
¤ "Les Embouteillages" de Sansévérino. Parce qu'à Paris, il y a beaucoup, beaucoup de circulation !
¤ "Un Autre Monde" de Téléphone parce que 1) Téléphone est LE meilleur groupe de rock français et qu'il est indéniablement parisien (donc du coup toutes les chansons de Téléphone pourraient rentrer dans cette playlist et que 2) On a tous rêvé de faire comme le mec du clip entre deux barres du métro.
¤ "Africain à Paris", une excellente adaptation du "Englishman in New-York" de Sting par Tiken Jah Fakoly.
¤ La classique "ôde" à Paris par Tryo, baptisée tout simplement "Paris".
¤ "La Valse d'Amélie" de Yann Tiersen, générique du fameux Amélie Poulain.

Posté par mamzelle_gugus à 14:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 juillet 2009

J-44: ça se rapproche !


Eh oui, on est passé sous la barre des 50 derniers jours...
Je sais enfin chez qui je vais habiter les cinq premiers mois. Il s'agit d'une famille de 4 personnes: le père est docteur, la mère travaille dans une banque, et les deux enfants de 13 et 11 ans entrent en 8th et 6th Grade. Il y a aussi un petit chien tout mignon qui a l'air d'un gros patapouf. Toute cette petite famille habite dans un quartier résidentiel d'Edina, à cinq minutes de mon école et au beau milieu d'une forêt, ce qui me vaudra le plaisir de voir parfois passer toutes sortes d'animaux dans le jardin (des écureuils ! des écureuils !)...

Je m'équipe tout doucement: valises, webcam, éventuellement un petit tour aux soldes pour refournir un tantinet ma garde-robe en pulls...
Je suis allé faire un tour dans le grenier pour récupérer mon cahier d'histoire-géo de 6ème. Oui oui, je vais réviser ! D'autant que bon, j'ai pas grand-chose à faire en ces vacances d'été. Je cherche d'ailleurs à me renseigner plus précisément sur le programme (et pas seulement d'histoire-géo, il y aura aussi des maths, et du français évidemment) mais ça n'est pas évident de trouver des infos sur le net.

A part ça, j'ai ENFIN bidouillé une bannière qui me convient à peu près. Faite sur Paint en 1/2h, temps "d'accordage de l'habillage" compris ! J'ai aussi ouvert un premier album photo, parce que ça m'énervait de voir les deux titres "ALBUMS" et "CATEGORIES" l'une au dessus de l'autre. Pour l'instant je n'y ai mis que des photos prises sur Google Images, mais une fois sur place, je les remplaçerais par mes propres photos !

Et pour finir cette mise à jour qui ne sert pas à grand-chose, autant vous balancer de l'info utile: un petit point sur le Minnesota, dans le prochain billet.

Posté par mamzelle_gugus à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Carte d'identité: le Minnesota

Allez, parce que moi j'ai lu l'article de Wikipédia sur le Minnesota, je peux vous donner quelques informations à retenir sur le Minnesota.

Il s'agit du douzième plus grand État des États-Unis et du vingt-et-unième plus peuplé, avec un peu plus de cinq millions d'habitants. C'est le trente-deuxième territoire à rejoindre l'Union, le 11 mai 1858 (il y a donc 150 ans). Le nom "Minnesota" provient du langage Dakota qui signifie "sky-tinted water", qu'on pourrait (très mal) traduire par "eau trouble". En fait, la racine "mni" signifie "eau". A chaque fois que vous voyez "minne" ou ses dérivés dans un nom propre, ça signifie donc "eau + quelque chose". Par exemple, "Minneapolis" est un mélange entre le Dakota "minne" (eau) et le grec "polis" (cité).

Le Minnesota est l'Etat le plus au Nord des Etats-Unis, si l'on omet l'Alaska. C'est dans le nord de l'Etat, à Lake Itasca, que le Mississippi prend sa source et commence son long voyage vers La Nouvelle-Orléans. Le fleuve passe entre les deux villes jumelles, Minneapolis et Saint Paul (la capitale). En plus d'être le berceau de ce cours d'eau mythique, le Minnesota est connu comme "L'Etat aux 10 000 lacs": de très nombreux points d'eau ponctuent en effet le territoire.

Une des caractéristiques les plus connues du Minnesota est bien sûr son climat: les températures peuvent atteindre -51° en hiver, mais peuvent également monter jusqu'à 41° en été ! Tout est vraiment dans la démesure aux Etats-Unis...
L'Etat est également un des hauts lieux de la colonisation française en Amérique, ce qui justifie le lien entre notre bon vieux pays et celui des hamburgers, et la présence de quelques écoles d'immersion française. En effet, un des surnoms du Minnesota est "L'Etoile du Nord", en français dans le texte. Les premiers européens à coloniser l'Etat aux 10 000 lacs étaient des trappeurs français qui établirent un commerce de fourrures avec les natifs indiens Dakota et Anishinaabe vers 1600. Plusieurs explorateurs, comme Louis Hennepin (qui donnera son nom au Hennepin County, le comté où se trouvent Minneapolis et Edina), se sont chargés de cartographier le territoire. L'Etat a ensuite été colonisé par les Allemands (38,6% de la population actuelle est de descendance germanique), les Norvégiens (17%), les Irlandais (11,9%), les Suédois (9,8%)...

Et l'information la plus attendue: quelques-unes des personnalités connues originaires du Minnesota:
- Richard Dean Anderson, aka le fameux MacGyver, et plus tard le non moins fameux Colonel O'Neill dans Stargate SG-1 (qui a bercé ma prime adolescence dans la Trilogie du Samedi).
- les frères Coen, réalisateurs réputés de Fargo (1996), The Big Lebowski (1998), O Brother (2000), The Ladykillers (2004), No Country For Old Men (2007), et autres petits bijous réputés (noooon, je n'aime absolument pas les frères Coen !).
- Bob Dylan, un petit chanteur pas très connu...;)
- Judy Garland, ultra connue pour son rôle dans Le Magicien d'Oz.
- Terry Gilliam, oui oui, il est bien américain et né dans le Minnesota !
- Charlie Korsmo, Minnesotan d'adoption, célèbre pour son rôle de Jack dans Hook...
- Jessica Lange, actrice qui incarna Dwan dans King Kong (1976), ou encore Julie Nichols dans Tootsie (1982), mais que je connais pour avoir joué Sandra Bloom (version "vieille") dans Big Fish (2003).
- Prince
- Nate Richert, ça ne vous dit rien comme ça, mais il a quand même joué Harvey dans Sabrina, l'apprentie sorcière, et ça, ça s'applaudit !
- Wynona Rider
- Seann William Scott, dont j'étais fan en tant que Stifler dans American Pie.
- Kevin Sorbo, dont le nom ne dit rien comme ça, mais il a joué Hercule dans la série du même nom !
- Lea Thompson, aka la génialissime Lorraine McFly dans Retour Vers le Futur.
- Vince Vaughn, dont je suis fan rien que parce qu'il a joué dans Into the Wild.

Quelques personnages fictifs associés au Minnesota:
- MacGyver, Angus de son prénom.
- Henry Gale, le malheureux voyageur dont Ben Linus a pris l'identité dans Lost.
- Juno MacGuff, du film...Juno, ben oui.
- Marshall Erikssen de la délicieuse série How I Met Your Mother.

Et pour finir, un "gros plan" sur les résidents et natifs célèbres d'Edina:
- Lynsey Bartilson, plus connue pour avoir joué Lilly Finnerty dans Parents à Tout Prix.
- Paul Westerberg, chanteur des Replacements, que je connais seulement pour une très jolie chanson, Here Comes Regular, découvert dans How I Met Your Mother.
   
      


Posté par mamzelle_gugus à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2009

The Final Countdown !

Une petite mise à jour pour tester le "système" de vidéos que j'ai décidé d'adopter pour le blog. En effet, j'aime bien profiter de ma webcam pour parler toute seule vous donner de mes nouvelles. Comme on ne peut pas intégrer les vidéos dans les blogs sur Canalblog, je posterais toutes mes vidéos sur ma chaîne YouTube.

Pour voir la vidéo, test, cliquez ici.
A chaque mise à jour de ma chaîne YouTube, je vous inviterais à aller voir la vidéo en postant un message sur le blog. Vous pouvez aussi vous abonner à ma chaîne YouTube (en cliquant sur "s'abonner") ou la mettre dans vos favoris.

Je ne sais pas si je vais tenir dans la durée (pour les vidéos) parce que c'est un peu contraignant, mais en tout les cas je trouve ça sympa et interactif (et puis comme ça je profite de ma belle webcam !) !

Posté par mamzelle_gugus à 17:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 août 2009

One Week to Go

Promis, c'est mon dernier billet AVANT l'aventure. Rien de trépidant, je voulais juste attirer votre attention sur les liens que j'ai rajouté dans la catégorie "Globe-trotteurs". Outre le blog de mon frangin (qui n'est pas très fourni mais n'oublions pas que c'est un scientifique, il ne sait pas écrire ;) ), le blog "Chroniques des Appalaches", (le blog d'une française expatriée en Caroline du Nord, que je lis régulièrement et que je trouve sympa), et "My So-Called Life in France" (le blog d'une américaine expatriée à Metz; je trouvais ça rigolo de voir ma ville décrite sous l'oeil d'une américaine, qui ne manque pas d'humour qui plus est), j'ai donc ajouté trois blogs.
Il s'agit de celui de Lucile, une de mes camarades de promo qui s'est lancée elle aussi dans l'aventure Amity. Elle travaillera dans une autre école d'immersion française des Twin Cities (c'est super pratique, ce surnom de Twin-Cities, surtout quand vous ne savez plus si vous devez parler de Minneapolis ou de St-Paul !).
Il y a aussi Lidvine, qui m'a laissé un commentaire et son blog en lien. Elle travaillera aussi dans une école.
Et enfin, le blog de Solène, une de mes futures collègues de Valley View !

J'attire également votre attention sur la catégorie "Zip Motion Pictures", une catégorie entièrement dédiée à notre déjà célèbre société de production...
Non, nous ne sommes pas mégalomanes...c'est juste un moyen pour ma bande de potes (insérer ici l'image de deux mains qui se checkent, et dire le mot "potes" sur le ton approprié. Cf la pub pour Kinépolis) et moi de se tenir au courant, et de se rassurer quand à l'avenir de nos délires cinématographiques...Vous pouvez évidemment vous rendre sur la page YouTube pour avoir un premier aperçu de notre art: une version suédée de The Dark Knight ! Je vous invite également à visiter régulièrement le blog et notre Twitter pour vous tenir au courant des dernières publications !

Sinon, j'ai fait les dernières courses, l'occasion de refournir légèrement ma garde-robe, notamment d'une collection impressionnante de vêtements estampillés Pucca: en plus de mes déjà célèbres chaussons Pucca, je suis donc équipée du pyjama Pucca, et de deux paires de chaussettes Pucca ! Le plus rigolo, c'est que, contrairement à ce qu'on pensait, la marque Puca est bien moins chère que la marque Cora, c'est donc pour ça qu'on ne s'est pas privées, avec ma môman !
On a remarqué aussi qu'on trouvait de moins en moins de pulls "chauds. Evidemment, on n'est pas encore au coeur de l'hiver et tous les vêtements exposés sont de demi-saison, mais quand même ! Fini les gros pulls et gilets en laine, bonjour les tout petits pulls tout fins que tu ne peut mettre que si tu fais moins de 50 kilos...c'est exaspérant, mais bon, je me dis que je trouverais toujours de vrais vêtements pour l'hiver une fois sur place (au MoA, évidemment...MoA = Mall of America, il faut déjà partie de mon vocabulaire courant !)...

Bref, la prochaine fois que j'écrirais, promis, j'aurais quelque chose d'intéressant à dire !

Posté par mamzelle_gugus à 15:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]